Comité FACIL TI/ServicesFACIL/esquisse

De Wiki de FACIL
Aller à : navigation, rechercher

< Comité FACIL TI / ServicesFACIL

Esquisse initiale du projet Services FACIL. Rédigée par Mathieu GP en novembre 2015..


Mise en contexte : Framasoft, invité par FACiL dans le cadre de la SQIL 2015, nous a parlé du projet d'un Collectif des Hébergeurs Associatifs Transparents Ouverts Neutres et Solidaires (CHATONS).

Grosso modo, Framasoft souhaite voir apparaître un peu partout sur la planète des groupes qui font plus ou moins ce que Framasoft tente de faire avec la campagne Dégooglisons Internet : éduquer la population sur l'importance de redécentraliser Internet, de reprendre le contrôle sur nos données, de préférer les logiciels libres côté serveur comme client, etc.

Dans le contexte actuel, FACIL ayant 1) le statut de simple OSBL et 2) la mission et les ressources que l'on sait, il n'est pas vraiment concevable de se lancer pleinement dans une opération d'offre de services libres, décentralisés, éthiques et solidaires comparable à celle de Framasoft (qui en a fait son principal projet sur une période de trois ans). Ce qu'il est possible de faire par contre c'est de sonder l'intérêt de la population québécoise pour une telle offre.

Donc, FACIL pourrait dès 2016 lancer la phase 1 d'une projet qui ressemblerait à peu près à ça :

Pendant 500 jours, FACIL offrira une gamme (réduite) de services FACiL (libres, décentralisés, éthiques et solidaires). Certains services seront offerts à tous, d'autres seulement aux membres de FACIL. Si au bout de 500 jours FACIL devait constater que la population québécoise (du moins une partie significative) est réceptive au message et souhaite que nous continuons, alors FACIL lancerait une phase 2 : fonder un nouvel organisme (de bienfaisance, ou coopératif, cela reste à déterminer) qui jouera pleinement au Québec le rôle que joue Framasoft en France. (Nom de code de la phase 2 : Frimasoft)

Projet Services FACiL - phase 1[modifier]

Pour la phase 1 (nom de code : minou), l'offre de services initiale pourrait être :

  • notes.facil.qc.ca = etherpad
  • date.facil.qc.ca = framadate
  • recherche.facil.qc.ca = searx
  • img.facil.qc.ca = lutim
  • rezo.facil.qc.ca = diaspora? (avec Cedille et CLibre?)
  • bd.facil.qc.ca = ckan? (avec OKFN Canada?)

Pour les membres de FACIL :

  • mesnotes.facil.qc.ca = etherpad + mypads
  • bac.facil.qc.ca = zerobin
  • jasette.facil.qc.ca = discourse?

IMPORTANT : Cette liste n'est qu'une suggestion. Notre capacité à offrir dépendra beaucoup 1) de l'entente d'hébergement que nous réussirons à conclure et 2) des disponibilités/compétences de nos administrateurs bénévoles. Si nous avons une bonne entente et que nos bénévoles sont ultra motivés, disponibles et compétents, nous pourrons peut-être lancer plus de services dans la phase 1.

Pour réussir la phase 1 du projet il faudrait 
  1. Adapter l'esprit de la campagne Degooglisions Internet (Astérix) au Québec
  2. Planifier dans le détail les étapes du déploiement des services FACiL, de leur annonce
  3. Faire une appel d'offres pour identifier un/des hébergeur(s) pour nos services
  4. Trouver au moins deux (idéalement trois ou mieux quatre) administrateurs bénévoles qui vont prendre la responsabilité d'assurer les services, la maintenance, la résolution de problèmes, etc., pendant au moins 500 jours.
Quelques idées de marketing 

L'emprunt à l'univers d'Astérix et Obélix fonctionnera certainement très bien au Québec : on peut certainement le garder en l'adaptant.

Dégoogliser Internet > Décoloniser le cyberespace ?

Slogan 1 : On est ~8 millions au Québec : faut [s'entraider] / [mutualiser] / [partager] / [parler de liberté] / [parler de solidarité] ! (affichage dynamique)

Slogan 2 : On est ~275 millions dans la francophonie : faut [s'entraider] / [mutualiser] / [partager] / [parler de liberté] / [parler d'égalité, de complémentarité et de solidarité] !

Quelques idées de financement 

Projet Services FACiL - phase 2[modifier]

Les 500 jours de la phase 1 devraient permettre d'identifier les groupes et individus intéressés à fonder un organisme (de bienfaisance, ou coopératif, cela reste à déterminer) dont la mission serait d'offrir aux Québécois des services libres, décentralisés, éthiques et solidaires, dans un esprit d'éducation populaire et pourquoi pas à titre de membre du Collectif des Hébergeurs Associatifs Transparents Ouverts Neutres et Solidaires (CHATONS) que Framasoft souhaite mettre en place.

De façon complémentaire à la mission d'éducation populaire, cet organisme tâcherait naturellement de diriger les personnes ou organismes qui veulent plus de service (soutien technique, formation, sur mesure, etc.) vers les professionnels et les entreprises de l'industrie québécoise du libre.