FACIL, pour l'appropriation collective de l'informatique libre c. Centre de services partagés du Québec - direction générale des acquisitions

De Wiki de FACIL
(Redirigé depuis FACIL c. DGACQ)
Aller à : navigation, rechercher

FACIL, pour l'appropriation collective de l'informatique libre c. Centre de services partagés du Québec — direction générale des acquisitions est une affaire judiciaire qui s'est déroulée devant les tribunaux québécois en 2008-2009. Dans cette affaire, FACIL, pour l'appropriation collective de l'informatique libre (FACIL) poursuivait la Direction générale des acquisitions du Centre de services partagés du Québec (DGACQ) pour l'attribution de contrats à Microsoft sans appel d'offres.

Le 15 juillet 2008, FACIL demandait à la Cour supérieure du Québec de prononcer un jugement déclaratoire à l'effet que la DGACQ n'avait pas le droit de procéder sans appel d'offres en vertu du Règlement sur les contrats d'approvisionnement, de construction et de services des ministères et des organismes publics, de la Politique sur les marchés publics et des directives édictées dans le guide de référence Les logiciels libres et ouverts et le gouvernement du Québec[1][2].

La DGACQ a contre-attaqué en soumettant une requête en irrecevabilité demandant le rejet de la requête en jugement déclaratoire instituée par FACIL. La raison invoquée était l'absence d'intérêt de FACIL dans l'affaire en tant qu'organisme sans but lucratif. Le 2 décembre 2008, la juge Chantal Corriveau accueillait le requête de la DGACQ et rejetait la requête introductive d'instance en jugement déclaratoire de FACIL[3].

La Cour d'appel du Québec confirmait la décision le 11 mai 2009[4].

Documents juridiques[modifier]

Notes[modifier]

Lien externe[modifier]

Portail de l'informatique libre au Québec