Différences entre versions de « FACIL, pour l'appropriation collective de l'informatique libre »

De Wiki FACiLe
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
 
(10 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{Bloc flottant début | titre=FACIL, pour l'appropriation collective de l'informatique libre | bordure=blue | fond=white | couleurTitre=lightblue
+
{{Bloc flottant début | titre=FACiL, pour l'appropriation collective de l'informatique libre | bordure=blue | fond=white | couleurTitre=lightblue
 
  | largeur=250px | flotte=right}}
 
  | largeur=250px | flotte=right}}
 
[[Fichier:Logo-facil.png | center]]
 
[[Fichier:Logo-facil.png | center]]
Ligne 12 : Ligne 12 :
 
{{Bloc flottant fin}}
 
{{Bloc flottant fin}}
  
'''FACIL, pour l'appropriation collective de l'informatique libre'''<ref>L'acronyme '''FACIL''' signifie '''FACIL''', pour l’'''a'''ppropriation '''c'''ollective de l''''i'''nformatique '''l'''ibre. Il s'agit d'un [[wikipedia:fr:Acronymie récursive|acronyme récursif]] comme celui du projet [[wikipedia:fr:GNU|GNU]] ('''GNU'''’s '''N'''ot '''U'''NIX) de la [[wikipedia:fr:Free Software Foundation|Free Software Foundation]].</ref> (FACIL) est une association sans but lucratif qui œuvre à la promotion des logiciels libres, des données et standards ouverts, de la neutralité du réseau Internet et du respect de la vie privée au Québec.
+
'''FACiL, pour l'appropriation collective de l'informatique libre'''<ref>L'acronyme '''FACIL''' signifie '''FACIL''', pour l’'''a'''ppropriation '''c'''ollective de l''''i'''nformatique '''l'''ibre. Il s'agit d'un [[wikipedia:fr:Acronymie récursive|acronyme récursif]] comme celui du projet [[wikipedia:fr:GNU|GNU]] ('''GNU'''’s '''N'''ot '''U'''NIX) de la [[wikipedia:fr:Free Software Foundation|Free Software Foundation]].</ref> (FACiL) est une association sans but lucratif qui œuvre à la promotion des logiciels libres, des données et standards ouverts, de la neutralité du réseau Internet et du respect de la vie privée au Québec.
  
 
==Historique==
 
==Historique==
: ''Article détaillé : [[Histoire de FACIL]] et [[Chronologie de FACIL]].''
 
  
FACIL est fondé en avril 2003. L’organisation est issue de l’évolution de [[Linux-Québec]] et de l’implication d’acteurs provenant de plusieurs milieux : des groupes d’utilisateurs de GNU/Linux (GULs) ; des groupes d’intérêts tels [[PHP Québec]] et [[Île sans fil]] ; des groupes communautaires tels [[Communautique]] et [[Alternatives]] ; des organismes para-gouvernementaux comme le [[Resoll]] ; des entreprises, des consultants, des journalistes, etc.
+
:''Article détaillé : [[Histoire de FACIL]] et [[Chronologie de FACIL]].''
  
De 2005 à 2008, FACIL était responsable de l'organisation de la [[Semaine québécoise de l'informatique libre]].
+
FACiL est fondé en avril 2003. L’organisation est issue de l’évolution de [[Linux-Québec]] et de l’implication d’acteurs provenant de plusieurs milieux : des groupes d’utilisateurs de GNU/Linux (GULs) ; des groupes d’intérêts tels [[PHP Québec]] et [[Île sans fil]] ; des groupes communautaires tels [[Communautique]] et [[Alternatives]] ; des organismes para-gouvernementaux comme le [[Resoll]] ; des entreprises, des consultants, des journalistes, etc.
  
Le 15 juillet 2008, FACIL dépose en Cour supérieure du Québec une requête en jugement déclaratoire contre le Centre des services partagés du Québec, Microsoft, Compugen et le Procureur général du Québec<ref>''[http://facil.qc.ca/sites/facil.qc.ca/files/RequeteFacil-20080825-original.pdf Requête introductive d'instance en jugement déclaratoire]'', 15 juillet 2008, 10 p., consulté le 7 septembre 2013.</ref>. (Les actions en Cour supérieure sont suspendus en mai 2009<ref>«[http://facil.qc.ca/fr/content/facil-d%C3%A9cid%C3%A9-de-suspendre-les-actions-en-cour-sup%C3%A9rieure Facil a décidé de suspendre les actions en Cour supérieure]», ''facil.qc.ca'', 30 mai 2009, consulté le 7 septembre 2013.</ref>.)
+
De 2005 à 2008, FACiL était responsable de l'organisation de la [[Semaine québécoise de l'informatique libre]].
  
Le 12 novembre 2008, FACIL lance un appel à tous les candidats à l'élection générale québécoise du 8 décembre pour qu'ils signent le ''Pacte du logiciel libre''<ref>«[http://facil.qc.ca/fr/media/20081112-pacte-du-logiciel-libre Le Pacte du logiciel libre pour la création d'emplois au Québec]», ''facil.qc.ca'', 12 novembre 2008, consulté le 7 septembre 2013.</ref>. La campagne  ''Pacte du logiciel libre'' est depuis réanimée lors des élections de tous les niveaux de gouvernement.
+
Le 15 juillet 2008, FACiL dépose en Cour supérieure du Québec une requête en jugement déclaratoire contre le Centre des services partagés du Québec, Microsoft, Compugen et le Procureur général du Québec<ref>''[http://facil.qc.ca/sites/facil.qc.ca/files/RequeteFacil-20080825-original.pdf Requête introductive d'instance en jugement déclaratoire]'', 15 juillet 2008, 10 p., consulté le 7 septembre 2013.</ref>. (Les actions en Cour supérieure sont suspendus en mai 2009<ref>«[http://facil.qc.ca/fr/content/facil-d%C3%A9cid%C3%A9-de-suspendre-les-actions-en-cour-sup%C3%A9rieure Facil a décidé de suspendre les actions en Cour supérieure]», ''facil.qc.ca'', 30 mai 2009, consulté le 7 septembre 2013.</ref>.)
  
En avril 2011, FACIL participe aux consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi No 133, Loi sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises du gouvernement<ref>[[Daniel Pascot]], ''[http://facil.qc.ca/sites/facil.qc.ca/files/memoire-facil-loic133.pdf Mémoire déposé pour les Consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi no 133]'', 5 avril 2011, 15 p., consulté le 7 septembre 2013.</ref>.
+
Le 12 novembre 2008, FACiL lance un appel à tous les candidats à l'élection générale québécoise du 8 décembre pour qu'ils signent le ''Pacte du logiciel libre''<ref>«[http://facil.qc.ca/fr/media/20081112-pacte-du-logiciel-libre Le Pacte du logiciel libre pour la création d'emplois au Québec]», ''facil.qc.ca'', 12 novembre 2008, consulté le 7 septembre 2013.</ref>. La campagne  ''Pacte du logiciel libre'' est depuis réanimée lors des élections de tous les niveaux de gouvernement.
 +
 
 +
En avril 2011, FACiL participe aux consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi No 133, Loi sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises du gouvernement<ref>[[Daniel Pascot]], ''[http://facil.qc.ca/sites/facil.qc.ca/files/memoire-facil-loic133.pdf Mémoire déposé pour les Consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi no 133]'', 5 avril 2011, 15 p., consulté le 7 septembre 2013.</ref>.
  
 
==Mission==
 
==Mission==
  
FACIL a pour mandat de promouvoir l'adoption, l'usage et la démocratisation de l'informatique libre et des standards ouverts sous-jacents au Québec.  
+
FACiL a pour mandat de promouvoir l'adoption, l'usage et la démocratisation de l'informatique libre et des standards ouverts sous-jacents au Québec.  
  
 
Pour réaliser ses objectifs, l'association se consacre à la diffusion d'information, au réseautage, l'analyse et à l'intervention au niveau politique<ref>«[http://facil.qc.ca/fr/association/mandat mandat]», ''facil.qc.ca'', consulté le 7 septembre 2013.</ref>.
 
Pour réaliser ses objectifs, l'association se consacre à la diffusion d'information, au réseautage, l'analyse et à l'intervention au niveau politique<ref>«[http://facil.qc.ca/fr/association/mandat mandat]», ''facil.qc.ca'', consulté le 7 septembre 2013.</ref>.
  
== Organisation ==
+
==Organisation==
  
'''Assemblée générale'''
+
;Assemblée générale
 +
:''Article détaillé : [[Assemblées générales|Assemblées générales de FACIL]].''
  
Les membres en règle de FACIL se réunissent en assemblée générale une fois l'an pour prendre connaissance des rapports, adopter le plan d'action et procéder à l'élection des membres du conseil d'administration<ref>«[http://facil.qc.ca/sites/facil.qc.ca/files/2013-02-20_facil_reglements_generaux.pdf Règlements généraux]», ''facil.qc.ca'', 20 février 2013, consulté le 7 septembre 2013.</ref>.
+
Les membres en règle de FACiL se réunissent en assemblée générale une fois l'an pour prendre connaissance des rapports, adopter le plan d'action et procéder à l'élection des membres du conseil d'administration<ref>«[http://facil.qc.ca/sites/facil.qc.ca/files/2013-02-20_facil_reglements_generaux.pdf Règlements généraux]», ''facil.qc.ca'', 20 février 2013, consulté le 7 septembre 2013.</ref>.
  
'''Conseil d'administration'''
+
;Conseil d'administration
 +
:''Article détaillé : [[Conseils d'administration|Conseils d'administration de FACIL]].''
  
Le conseil d'administration se compose d'un maximum de 13 personnes élus pour un mandat de deux ans lors des assemblées générales annuelles<ref>«[http://facil.qc.ca/sites/facil.qc.ca/files/2013-02-20_facil_reglements_generaux.pdf Règlements généraux]», ''facil.qc.ca'', 20 février 2013, consulté le 7 septembre 2013.</ref>.
+
Le conseil d'administration se compose de sept (7) personnes élus pour un mandat d'un ans lors des assemblées générales annuelles<ref>«[http://facil.qc.ca/sites/facil.qc.ca/files/2013-02-20_facil_reglements_generaux.pdf Règlements généraux]», ''facil.qc.ca'', 20 février 2013, consulté le 7 septembre 2013.</ref>.
  
À l'issu des élections de l'assemblée générale annuelle du 8 juin 2013, le conseil d'administration a pris la forme suivante : Président : [[Utilisateur:FabianRodriguez|Fabián Rodríguez]] (président), [[Antoine Beaupré]] (vice-président), [[Utilisateur:Mchenier|Martin Chénier]] (trésorier), [[Éric Beaurivage]] (secrétaire), [[Pierre Beaudry]], [[Luis Molinié]], [[Diane Mercier]], [[Omar Bickell]], [[Claude Coulombe]], [[Utilisateur:Mathieugp|Mathieu Gauthier-Pilote]], [[Sébastien Lacombe]] (administrateurs)<ref>«[http://facil.qc.ca/ca Conseil d'administration]», ''facil.qc.ca'', consulté le 7 septembre 2013.</ref>.
+
À l'issu des élections de l'assemblée générale annuelle du 27 mai 2017, le conseil d'administration a pris la forme suivante : [[Mathieu Gauthier-Pilote]] (président), [[Pascaline Guenou]] (vice-présidente), [[François Pelletier]] (trésorier), [[Geneviève Bastien]] (secrétaire), [[Agathe Lehel]], [[Geneviève Lajeunesse]] (administratrices), [[Romain Dessort]] (administrateur)<ref>«[http://facil.qc.ca/ca Conseil d'administration]», ''facil.qc.ca'', consulté le 30 mai 2017.</ref>.
  
== Notes et références ==
+
==Notes et références==
 
{{Références}}
 
{{Références}}
  
 
==Lien externe==
 
==Lien externe==
* [http://facil.qc.ca/ Site officiel]
 
  
 +
*[http://facil.qc.ca/ Site officiel]
 +
 +
{{Portail}}
 
[[Catégorie:Informatique libre au Québec]]
 
[[Catégorie:Informatique libre au Québec]]

Version actuelle datée du 31 août 2021 à 08:43

FACiL, pour l'appropriation collective de l'informatique libre
Logo-facil.png
Organisation : OSBL
Fondation : avril 2003
Siège social : Montréal
Site web : facil.qc.ca

Informatique libre au Québec

FACiL, pour l'appropriation collective de l'informatique libre[1] (FACiL) est une association sans but lucratif qui œuvre à la promotion des logiciels libres, des données et standards ouverts, de la neutralité du réseau Internet et du respect de la vie privée au Québec.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Article détaillé : Histoire de FACIL et Chronologie de FACIL.

FACiL est fondé en avril 2003. L’organisation est issue de l’évolution de Linux-Québec et de l’implication d’acteurs provenant de plusieurs milieux : des groupes d’utilisateurs de GNU/Linux (GULs) ; des groupes d’intérêts tels PHP Québec et Île sans fil ; des groupes communautaires tels Communautique et Alternatives ; des organismes para-gouvernementaux comme le Resoll ; des entreprises, des consultants, des journalistes, etc.

De 2005 à 2008, FACiL était responsable de l'organisation de la Semaine québécoise de l'informatique libre.

Le 15 juillet 2008, FACiL dépose en Cour supérieure du Québec une requête en jugement déclaratoire contre le Centre des services partagés du Québec, Microsoft, Compugen et le Procureur général du Québec[2]. (Les actions en Cour supérieure sont suspendus en mai 2009[3].)

Le 12 novembre 2008, FACiL lance un appel à tous les candidats à l'élection générale québécoise du 8 décembre pour qu'ils signent le Pacte du logiciel libre[4]. La campagne Pacte du logiciel libre est depuis réanimée lors des élections de tous les niveaux de gouvernement.

En avril 2011, FACiL participe aux consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi No 133, Loi sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises du gouvernement[5].

Mission[modifier | modifier le wikicode]

FACiL a pour mandat de promouvoir l'adoption, l'usage et la démocratisation de l'informatique libre et des standards ouverts sous-jacents au Québec.

Pour réaliser ses objectifs, l'association se consacre à la diffusion d'information, au réseautage, l'analyse et à l'intervention au niveau politique[6].

Organisation[modifier | modifier le wikicode]

Assemblée générale
Article détaillé : Assemblées générales de FACIL.

Les membres en règle de FACiL se réunissent en assemblée générale une fois l'an pour prendre connaissance des rapports, adopter le plan d'action et procéder à l'élection des membres du conseil d'administration[7].

Conseil d'administration
Article détaillé : Conseils d'administration de FACIL.

Le conseil d'administration se compose de sept (7) personnes élus pour un mandat d'un ans lors des assemblées générales annuelles[8].

À l'issu des élections de l'assemblée générale annuelle du 27 mai 2017, le conseil d'administration a pris la forme suivante : Mathieu Gauthier-Pilote (président), Pascaline Guenou (vice-présidente), François Pelletier (trésorier), Geneviève Bastien (secrétaire), Agathe Lehel, Geneviève Lajeunesse (administratrices), Romain Dessort (administrateur)[9].

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. L'acronyme FACIL signifie FACIL, pour l’appropriation collective de l'informatique libre. Il s'agit d'un acronyme récursif comme celui du projet GNU (GNU’s Not UNIX) de la Free Software Foundation.
  2. Requête introductive d'instance en jugement déclaratoire, 15 juillet 2008, 10 p., consulté le 7 septembre 2013.
  3. «Facil a décidé de suspendre les actions en Cour supérieure», facil.qc.ca, 30 mai 2009, consulté le 7 septembre 2013.
  4. «Le Pacte du logiciel libre pour la création d'emplois au Québec», facil.qc.ca, 12 novembre 2008, consulté le 7 septembre 2013.
  5. Daniel Pascot, Mémoire déposé pour les Consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi no 133, 5 avril 2011, 15 p., consulté le 7 septembre 2013.
  6. «mandat», facil.qc.ca, consulté le 7 septembre 2013.
  7. «Règlements généraux», facil.qc.ca, 20 février 2013, consulté le 7 septembre 2013.
  8. «Règlements généraux», facil.qc.ca, 20 février 2013, consulté le 7 septembre 2013.
  9. «Conseil d'administration», facil.qc.ca, consulté le 30 mai 2017.

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'informatique libre au Québec