Comité FACIL Politique/rapport annuel 2017-2018

De Wiki de FACIL
Aller à : navigation, rechercher

< Comité FACIL Politique

Rapport annuel des activités du Comité FACIL Politique, pour la période allant de l'AGA du 27 mai 2017 à l'AGA du 12 mai 2018.

Campagne Pacte du logiciel libre

Voir la page «Pacte du logiciel libre - Élections municipales de 2017» du site principal de FACiL pour un compte rendu.

Coalition «Protégeons notre vie privée»

La Coalition «Protégeons notre vie privée» dont FACiL fait partie ne semble plus très active, cependant OpenMedia, qui a initié la formation de cette coalition en 2013, continue de mener plusieurs actions au niveau international[1] et au niveau canadien[2].

Regroupement pour une enquête sur le «bordel informatique»

Le regroupement n'a pas vraiment été actif entre mai 2017 et mai 2018. Le «bordel informatique» est quant à lui un problème toujours aussi réel et urgent à régler comme le montre amplement notre Revue de presse sur la mauvaise gestion de l'informatique au sein de l'État québécois...

Signataires du Pacte du logiciel libre de 2014

Il n'y a pas eu de suites aux demandes de FACiL formulées par écrit[3] en 2014.

Note : Françoise David, députée solidaire de Gouin et signatrice du Pacte du logiciel libre (PLL) de FACiL, s'étant retirée de la vie politique en janvier 2017, il n'y avait qu'un seul signataire du PLL en activité durant la période de mai 2017 à mai 2018 : Amir Khadir, député solidaire de Mercier.

Méga demande d'accès à l'information sur l'état du logiciel libre au sein de l'État québécois

Rapport à venir...

Dossiers et revues de presse

Voir le contenu des catégories suivantes :

Rencontres et échanges

  • 22 septembre 2017 - Mireille Jean, députée péquiste de Chicoutimi, porte-parole de l'opposition officielle en matière de ressources informationnelles, a demandé à rencontrer FACiL dans le cadre des consultations particulières et des auditions publiques sur le projet de loi nº 135, Loi renforçant la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises du gouvernement. Mathieu GP, président, et Pascaline Guenou, vice-présidente, participaient à cette rencontre qui s'est déroulée à Montréal dans les bureaux du Chef de l'opposition officielle.
  • 3 octobre 2017 - Mathieu Gauthier-Pilote, président, est allé présenter le mémoire de FACiL intitulé Donner la priorité au logiciel libre. La voie à suivre pour graduellement rendre public le code source des logiciels financés par le public[4] et répondre aux questions des membres de la Commission des finances publiques, dans le cadre des consultations particulières et des auditions publiques sur le projet de loi nº 135, Loi renforçant la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises du gouvernement[5].
  • 13 mars 2018 - Deux membres du conseil d'administration de FACiL (Mathieu GP, président, et Pascaline G, vice-présidente), participent à un journée de coconstruction (sur invitation) de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l'IA qui se déroulait à la Société des arts technologiques (SAT)[6].
  • 10 avril 2018 - Mathieu Gauthier-Pilote, président, et Pascaline Guenou, vice-présidente, ont rencontré deux hauts-fonctionnaires de la Ville de Montréal (Sylvain Perras, CIO, et Jean-Martin Thibault, CTO) afin de leur remettre en main propre des copies imprimés du document L’informatique libre dans une grande métropole (prise 2)[7] de même que quelques uns des plus récents mémoires de FACiL[8].
  • 27 avril 2018 - FACiL et le Café des savoirs libres participent à l'organisation et à l'animation d'un café citoyen «spécial communs numériques» à la Bibliothèque Mordecai-Richler dans le cadre du processus de rédaction de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l'IA. L'objectif de ce café était de faire dialoguer les deux déclarations : celle sur les communs numériques, adoptée par FACiL et 18 autres acteurs en février 2017, et celle sur l'IA responsable[9].

Notes