Dossier DRM et droit d'auteur

De Wiki de FACIL
(Redirigé depuis Dossier DRM)
Aller à : navigation, rechercher
À propos du dossier de FACIL sur le menottage numérique (DRM)

Ce dossier rassemble des informations utiles aux membres et sympathisant(e)s de FACIL qui militent pour la réforme du droit d'auteur et contre la gestion numérique des droits (DRM), soit le menottage numérique des utilisateurs d'ordinateurs.

Passer à l'action !
  • Participez à la Journée internationale contre les DRM le 6 mai 2015
  • Visionnez la petite vidéo de l'April sur la question des livres électroniques et des DRM
  • Imprimez et distribuez le tract contre les DRM de la Free Software Foundation
  • Préférez les libertés protégées par les licences, les formats et les logiciels libres
  • N'encouragez pas Netflix, Amazon, Apple, Microsoft, Sony, et autres promoteurs de DRM
  • Partagez ce dossier dans vos réseaux !
Vivre sans DRM
Comprendre

Selon ceux qui en font la promotion, la gestion numérique des droits (anglais: Digital Rights Management, ou DRM) est la «gestion associée aux technologies logicielles de protection des droits d'auteur destinées à contrôler la vente et la diffusion sur Internet des œuvres ou des contenus numériques et multimédias[1].» Pour les militants de l'informatique libre et d'autres, la gestion numériques des droits est en fait la gestion des restrictions numériques, que les plus grands détenteurs de droits d'auteur imposent au public en contournant le pouvoir de multiplication des copies des ordinateurs mis en réseau. La gestion de ces restrictions se fait à l'aide de dispositifs anticopies, de mécanismes d'activation de licences, du contrôle des accès, des formats de fichiers incompatibles, etc., qui constituent rien de moins que le menottage numérique des utilisateurs d'ordinateurs, qui sont tous considérés par défaut comme des délinquants prêts à voler les ayants droits. Les restrictions dites DRM ne sont ni plus ni moins que des antifonctionnalités qui ont pour but de contrôler, surveiller et étudier l'utilisation des médias par les consommateurs, au mépris de notre droit constitutionnel à la vie privée.